UA-111710466-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2021

Étude n°9 Servir et sauver Ésaïe 42.1-9 (27 02 21)

Étude n°9 Servir et sauver Ésaïe 42.1-9 (27 02 21)

« Voici mon Serviteur auquel je tiens fermement, mon élu en qui mon âme se complait. J’ai mis mon Esprit sur lui ; il révèlera le droit aux nations.» Es 42.1 (Mosaïque : Baptême du Christ à Ravenne)baptemedu Christ arien à Ravenne.jpg

Observons

Le contexte :

- Comment l’Éternel a-t-il encouragé son peuple exilé à lui faire confiance ? 41.10, 13

- Quel espoir lui a-t-il donné, 41.2, 25 ? De quel personnage s’agit-il ?

Le texte,  42.1-9

En faisant attention aux pronoms personnels employés, distinguez les trois parties de ce passage :

1-4 : De qui parle l’Éternel ?

5-7 : A qui s’adresse-t-il ?

8-9 : Vers qui se tourne-t-il ? 

V1  Comment l’Éternel appelle-t-il le personnage nouveau dont il s’agit? Est-ce la même personne qu’aux v 18-19 ? Comparez avec Ex 23.25 ; Deut 7.6 ; 10.12 ; Ps 2.11 ; 100.2 ; Es 65.8, 13-14.

  -Qu’est-ce qui distingue le personnage de ce verset 1 (Es 11.2) ? Quelle répétition insiste sur sa mission ? (v 1-4)

V 2-3 : Quelles caractéristiques aura-t-il ? (Mat 11.29) Quelles sont ses qualités, v 3c-4 (Jean 18.37) ? De quelle loi nouvelle est-il question, Jér 31.33 ; Es 2.3 ?

 V 5-7 : Quel but a l’appel de l’Éternel , v 6 ? D’où viendra la force du Serviteur, v 5 ? Que sera ce Serviteur pour le peuple d’Israël et pour les nations, 49.5-6 ; Luc 2.32 ?

V 7 : Comparez avec 35.5-6 et 61.1-2 : Comment Jésus s’appropria-t-il ces actions, Luc 4.18 ?

 V 8-9 : Pourquoi l’Éternel rappelle-t-il son nom ? Qu’est-ce qu’il garantit ? Quels sont les premiers événements accomplis, et les nouveaux annoncés, 43.19 ? 

Comprenons

Au chapitre précédent, Ésaïe avait réconforté les exilés en leur annonçant un libérateur venu de l’Orient (41.2), en qui les exilés ont pu reconnaître Cyrus qui mit fin à l’empire de Babylone et  permit le retour des Juifs à Jérusalem. Au-delà de cette réalisation historique, le prophète voyait-il celui qu’il appelle pour la première fois dans son livre au ch 42 le serviteur de l’Eternel ? Ce titre désignait le plus souvent un personnage à qui Dieu confiait une tâche particulière, anges, Abraham, Moïse, Josué, David etc. Israël comme peuple est appelé ainsi par Esaïe (Es 41.8 ; 42.19) car sa mission est de propager parmi les nations la connaissance de Dieu et d’être ainsi une bénédiction pour l’humanité (Gen 12.3). Mais dans ce ch 42, le Serviteur est un nouveau personnage, distinct d’Israël dont il est issu, car il aura la toute- puissance de l’Esprit de l’Éternel mais avec une apparence humble et discrète (v 2). Il agira avec persévérance v4) et compassion (v3), pour révéler (= faire sortir), établir le droit selon la justice et la vérité sur toute la terre (v  1-4). Dans ce premier paragraphe, Dieu parle de ce Serviteur à la 3ème personne, en lui manifestant tout son amour par le don de son Esprit. Jésus a repris ce passage à son compte avec celui de Es 61.1dans la synagogue de Nazareth (Luc 4.18-19) et lui seul a pu correspondre au portrait qu’Esaïe fait de lui : venu dans l’humilité de la condition humaine, sans faire de bruit spectaculaire (il vient au baptême en silence pour se consacrer au service de l’Éternel) il reçoit la plénitude de l’Esprit pour révéler à tous, pas seulement à Israël, ce que sont la Vérité, la Justice bienveillante et miséricordieuse de Dieu envers les plus faibles (roseau, mèche faiblissante). Mais ce verset 4 nous invite à voir plus loin que la réalisation de la première venue de Jésus : sa mission ira bien au-delà puisqu’il ne faiblira pas … « jusqu’à ce qu’il ait établi le droit sur toute la terre et que les iles se confient en sa loi !» ; Ésaïe nous semble annoncer là le rôle du Christ depuis son ascension auprès du Père, jusqu’à ce qu’il ait « fait des nations son marchepied » (Ps 110.1 ; Héb 10.13 ; Phil 2.10-11).

Au paragraphe suivant l’Éternel va s’adresser directement à son Serviteur en lui rappelant son identité de Créateur Éternel pour authentifier son appel à « exercer la justice, à faire alliance avec le peuple et être la lumière des nations ». Le peuple est opposé aux nations et désigne Israël opposé aux païens. La mission du Serviteur sous la conduite et la protection de l’Éternel (v 6) sera d’établir une alliance nouvelle (Jér 31.31 ; Mat 26.28 ; Héb 8.10) avec le peuple d’IsrJésus lumière du monde.jpgaël qui s’est montré un messager infidèle, aveugle et sourd (Es 41.18-20), mais il ne se contentera pas de privilégier les siens, il  sera aussi « la Lumière des nations » (Jean 8.12), pour libérer tous les captifs de l’obscurité spirituelle qui les empêche de contempler la gloire de Dieu (v 8). 

Au 3ème paragraphe de notre passage (8-9), en rappelant son nom L’Éternel s’engage à accomplir ce qu’il vient de dire : il compromettrait son honneur et sa gloire s’il ne tenait pas ses promesses ! Comme il a déjà prouvé la vérité des prophéties annonçant la captivité (les choses anciennes), il garantit la réalisation de celles qu’il annonce maintenant, la libération de son peuple et la venue du Serviteur, Sauveur du monde (choses nouvelles encore en germe).

Quelle belle promesse pour nous aussi qui avons connu la réalisation de la première partie de la mission de notre Sauveur, et attendons la seconde partie, sa venue en gloire pour établir son Royaume de Justice et de Vérité sur toutes les nations de la terre. 

Questions pour une application dans la vie quotidienne

  • Si nous identifions ce Serviteur de l’Éternel à Jésus-Christ, ce texte ne peut-il pas concerner les disciples que nous sommes ? Comment le servons-nous pour remplir sa mission de justice, de vérité, de droit parmi notre entourage ?
  • Comment faire connaître le message du salut en Jésus-Christ sans écraser les autres de nos jugements et de nos condamnations morales ?
  • Que signifie ce rôle d’être « la lumière du monde » que Jésus a confié à ses disciples ? (Mat 5.14-16) Comment puis-je être une lumière dans mon foyer, mon église, mon travail professionnel, mes loisirs ?
  • Quels versets de ce texte, puis-je mémoriser pour m’aider à vivre ma vie d’humble serviteur de l’Éternel ?

08:00 Publié dans Esaïe | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire